Le programme de amélioration de l’accès à l’éducation en Bengbis a l’intention d’offrir une base éducative à la population infantile de Bengbis dans le sud du Cameroun, notamment dans le cadre de l’éducation primaire

 

Pour atteindre cette mission le programme conte de trois projets fortement liés parmi eux:

  • Administration de l’école d'éducation primaire Dans la Mission catholique de Adjoli, avec 350 élèves

  • Foyer Infantile Zerca y Lejos à Bengbis: Un internat mixte avec 175 places pour enfants pygméens baka ou en risque d’exclusion

  • Bourses pour l’éducation secondaire , 30 places.

Le Foyer Infantil de Bengbis

Tout commença en 2003, avec la réhabilitation d’une petite maison proche de l’école de la Mission Adjoli, à laquelle on appelle le Foyer Infantile de Zerca y Lejos. A ces dates la maison était gérée par l’infirmière française Lilliane Pellegrin et le missionnaire hollandais Père Gerard Swinkles. Le premier an ne sont venus que quelques enfants qui appartenaient à la population pygméen de Ndjibot, pour se sommer dans les suivantes ans des enfants d’autres campements pygméen et des ans plus tard, des enfants bantous en situation extrême de nécessité, généralement des orphelins Les améliorations par rapport à la situation au sein de leur campement furent importantes. Grâce à sa vie dans la mission de Adjoli, en plus de l’accès à l’école primaire, les enfants avaient accès à l’eau potable, à l’attention sanitaire dans le dispensaire et à une alimentation adéquate

Colegio Bengbis. Camerún.

Dû à les difficultés qui présente le terrain et l’absence d’infrastructures qui permettent le transporte, les élèves des villagesont des sérieuses Difficultés pour pouvoir arriver chaque jour aux classes Cette raison fait qu’il soit nécessaire ce Foyer infantile pour les élèves, qui leur accueille pendant tout un année scolaire et qui garantisse son assistance au collège de la mission

Ce qui débuta comme un petit projet éducatif avec la participation de 15 enfants, il est devenu une grande résidence avec place pour 170 intérimaires, séparé dans une zone pour garçons et une autre pour les filles. Chacune des zones conte avec plusieurs maisons- dortoir , des bains et une salle à manger, avec 4 cuisinières et 2 éducateurs qui s’en occupent et avec Sylvain Fouda, Directeur et Responsable du foyer infantile

Pour effectuer toutes les constructions au sein de notre Foyer nous avons toujours pu compter sur l'aide des parents pygmées. On croit que c’est une question fondamentale qu’ils se sentent impliqués dans ce projet dédié à ses enfants. En plus pour eux cela suppose une source de connaissance le apprendre à construire un autre type de foyer plus solides et aussi une source d’argent

La gestion de l’école de éducation primaire d’Adjoli

Depuis l’an 2010, l’école de la mission d’Adjoli, où étudient des enfants du foyer, il est géré par l’ONGD et grâce à cela on a atteint une amélioration de la qualité du professorat et de l’éducation Qui reçoivent non seulement des enfants du foyer mais à tous les élèves de Bengbis qui étudient au centre

L’école a capacité pour 350 élèves en totale et il couvre tous les ans l’éducation primaire. Il conte aussi avec une salle d’informatique et une bibliothèque moderne. Depuis que l’on a pris la direction. on a fait des grands efforts pour améliorer les infrastructures, on a construit des nouvelles salles de classe, on a rénové le mobilier et on a fait une installation énergétique solaire pour pouvoir alimenter l’école de façon autonome

Colegio Infantil de Bengbis

Avec la gestion de l’école primaire et avec le foyer infantile on a l’intention d’offrir la possibilité de recevoir une éducation primaire de qualité Aux enfants pygméen baka que d’une autre façon n’auraient pas accès à cette éducation. A cet école assistent aussi des élèves d’autres ethnies, qui partagent l’éducation et des activités, avec ce que l’on atteint une intégration réelle depuis l’enfance, de manière que lorsqu’ils soient des adultes, ils ne répètent pas les rôles que ses parents jouent aujourd’hui

Bourses d'éducation secondaire

Pour garantir une éducation à un niveau supérieur, Zerca y Lejos offre des bourses qui couvrent les dépenses aux étudiants d’éducation secondaire. Dans la région de Bengbis, une fois que les élèves finissent l’éducation primaire peuvent choisir entre deux possibilités pour continuer avec sa éducation: le Lycée (général) ou le Lycée technique (équivalent au centre de formation professionnel) la province de Bengbis dispose de ces deux centre, mais ils ne comptent pas avec les moyens adéquats, ce qui répercute négativement dans le niveau éducatif. C’est pour cela que, en 2009 on a commencé un nouveau projet d’éducation secondaire pour des enfants du Foyer infantile, que les permet de compléter ses études dans des centres avec plus de niveau

Aujourd’hui et après quelque premiers ans de mise en marche, les élèves de l’école de Bengbis qui désirent continuer avec sa formation le font dans les suivants centres éducatifs avec lesquels on a établi une collaboration:

  • Centre de Formation Professionnelle Don Bosco pour garçons, dans la ville de Ebolowa, la capital de la province du Sud du Cameroun.

  • Centre de Formation Professionnelle Jean Alleguer para niñas, en Yaoundé.

  • Lycée Victor Hugo en Yaoundé.

El objetivo de todo este ambicioso programa que engloba el hogar infantil, el colegio de educación primaria y las becas de secundaria, es el de mejorar y facilitar el acceso a la educación de la población sin recursos de Bengbis, en su mayoría de etnia pigmea y conseguir la integración desde la infancia entre los niños y niñas de las diferentes etnias.